Tête de Cru Les Perrières 2013 - Vin

Tête de Cru Les Perrières
Tête de Cru Les Perrières

Situation

Vignoble de 1.15 hectares au Sud de l'amphitheatre, les Perrières sont situées en mi-coteau juste au-dessus de la parcelle "Le Clos". D'exposition Sud-Est la pente y est plus accentuée que dans cette dernière.

Age des Vignes

Un peu plus de 40 ans.

Sol

Sol limono-argileux profond non caillouteux issu d'argiles résiduelles. Bancs calcaires et marno-calcaires en profondeur. La partie la plus haute est fortement caillouteuse en surface (chailles et silex) de profondeur moyenne sur formation marno-calcaire au delà d'un mètre.

Vinification et élevage

Fermentations et élevage ont lieu en fût dont un tiers de fût neuf, un tiers de fûts d'un vin, un tiers de fûts de deux vins pendant 9 mois. Puis l'élevage se termine en cuve inox sur lies fines pendant 5 mois.

Dégustation

Un nez profond dévoile des aromes floraux de chèvrefeuilles, de généreuses senteurs crémeuses et intenses. La bouche franche équilibre l'onctuosité et l'amplitude de ce vin. La fin de bouche est intense, épicée (pain d'épices), florale tout en s'appuyant sur une belle maturité conférant au vin une incroyable richesse. Il se révélera d'une manière explosive dans le temps.

Suggestions d'accords mets et vin

Poularde en sauce aux épices Thaï, Saint-Jacques au gratin de Curry, veau à la vanille et raisins de Madras, Fromages au lait de vache crémeux et onctueux.

Le Millésime

La nature est remplie d'une infinité de raisons dont l'expérience n'a jamais vu la trace. Comme le constatait déjà Léonard de Vinci au XVe siècle, l'humilité est de mise devant la nature et l'expérience acquise au fil des ans ne peut rien face à sa puissance. L'aventure 2013 était ainsi placée, comme en 2012, sous des auspices incertains. La météo allait nous réserver son lot de surprises et déjà lors du mois de mai marqué par 23 jours de pluie et de froid, nous nous demandions si nos vins 2013 allaient connaître une fin heureuse. Sceptiques devant le froid du mois des floraisons, nous cherchions partout des signes du printemps. Depuis une dizaine d'années, jamais un tel retard n'avait été observé. Les Mois qui suivirent laissaient présager la grande question installée dans l'esprit de tous : quand allait-on pouvoir commencer les vendanges ? C'est dans ces moments difficiles de doute, lorsque l'on tend le dos face aux incertitudes de la météo, que le volontariat et l'enthousiasme du travail de nos équipes font oublier les conditions délicates imposées par la nature. A la fin de l'été, il fallait se rendre à l'évidence : le rendement allait être assez faible, les baies étaient très petites, nous devions faire face à beaucoup de coulures et de millerandage. Ainsi les vendanges 2013 furent décidées pour le 28 septembre, date ô combien tardive. Les deux premiers weekend d'octobre fort pluvieux ne nous laissèrent que peu de jours pour vendanger. Les premières pluies salutaires n'ont pas altéré la qualité des raisins; les secondes diluviennes, eurent sur la vendange un effet délétère. Fort heureusement notre équipe grandement renforcée finit le lundi 7 octobre au matin. Au terme d'une fermentation longue et contre toute attente, les vins du millésime 2013 sont un joli pied de nez au pouvoir incontestable de la nature. David semble avoir dominé Goliath. Voici les cuvées 2013 : bien construites, fort équilibrées et présentant une belle densité et une verticalité tout en finesse.


Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :